Imatge capçalera

Solsona

Inici ca HISTOIRE ET TRADITION

Solsona Aujourd'hui

 

Avec une population qui dépasse les 9.000 habitants et une étendue de 18km2, Solsona maintient encore aujourd’hui ses principaux attraits, le calme et la richesse du patrimoine historique et culturel. L’histoire avec laquelle les restes de la muraille fortifient les maisons du noyau historique enrichit la capitale de la région du Solsonès qui, depuis plus de 400 ans, est la ville –grâce au titre accordé par le roi Felip II– et le siège de l’épiscopat.

 

Au Xe siècle naissait l’actuelle Solsona autour du château. Huit siècles après se construisait le pont monumental qui débouche sur l’entrée principale de la ville depuis lors, nommé le « portal del Pont ».

 

La Catedral és el reflex de la història de Solsona
La cathédrale est le reflet de l’histoire de Solsona

La cathédrale, le Musée Diocésain et Régional, les rues et les places d'origine médiévale, où se trouvent des bâtiments comme la mairie et le Palais de Llobera, sont une partie des monuments les plus emblématiques de l’art et de l’architecture de Solsona.

claustregran.jpg
La Vierge du Claustre est l’image en pierre la plus significative de l'art roman catalan

 

 

La construction de la cathédrale s’est étendue de la fin du XIe siècle jusqu’au XVIIe. Actuellement gothique, elle conserve les absides et le clocher de style roman. Un des bijoux qui s’y abritent est l’image de la Vierge du Claustre –patronne de la ville–, taillée dans la pierre et cataloguée comme une des sculptures les plus significatives du roman universel.

 

Juste à côté de la cathédrale il y a le Palais Épiscopal, qui se présente au visiteur avec une majestueuse façade considérée comme un des exemplaires typiques du néoclassique catalan.

 

La place de Palau, en face du Palais Épiscopal

 

En son intérieur, une visite du Musée Diocésain et Régional nous évoque un passé plus lointain, au travers des restes et des œuvres d’art du néolithique, du roman, du gothique, de la renaissance et du baroque. D’autre part, à fin de connaître un aspect économique de l’histoire plus récente de Solsona, le Centre d’Interprétation du Solsonès, au sein des installations de l’Oficina Comarcal de Turisme (1 route de Bassella), accueille la reproduction d’un atelier de coutellerie, qui révèle à quel point cette industrie fut importante pour la ville.

 

Entre les rues raides et ombragées et les endroits accueillants du centre historique, se démarque la place de Sant Joan, avec une fontaine du XVe siècle et une niche du XVIIIe siècle. Un des écrivains plus marquants de la littérature catalane, Josep Maria de Sagarra, dédia quelques vers à ce lieu si prisé de la ville :

 

“(...) Aquesta plaça és tota recollida,

tan aquietadora i tan suau,

que sembla un replanet d'una altra vida

on s'anés a abeurar-hi un glop de pau (...)”.

 

“(...) Cette place est bien recueillie,

si apaisante et si douce

qu’elle paraît un palier d’une autre vie

où on allait pour boire une gorgée de paix (…)”.

 

Autour de la ville, vous pouvez profiter des excursions dans le bois de Solsona. À deux kilomètres, il y a le parc de la Mare de la Font, un pittoresque site naturel, idéal comme zone de repos et de pique-nique. Plus loin, seulement accessible à pied, il y a le pont de l’Afrau, aqueduc construit au milieu du XVIIIe siècle pour approvisionner la capitale du Solsonès en eau de Lladurs. De la même façon, pour avoir un vaste panoramique de Solsona et de la région, l’ascension au Castellvell, situé au village d’Olius, est justifiée. Celles-ci sont seulement quelques unes des routes à pied que Solsona vous propose parmi le généreux éventail de randonnées accessibles au public familial (pour avoir plus d’information, consultez le site www.solsonaturisme.com)

   

Bal de l’Aigle, à la Grand Place, pour la fête du Corpus et pour la Fête patronale

De fait, les aspects historiques, culturels et naturels de Solsona ne sont pas seulement représentés par les pierres et les paysages. On ne peut séparer la capitale du Solsonès, la ville avec le plus de géants et de bestiaire populaire de Catalogne, de la manifestation des géants.

 

 

Pendant les célébrations de la Fête patronale et de la fête du Corpus, la Grand place est le cadre des bals traditionnels de l’ensemble folklorique, les origines desquels remontent à la fin du XVIIe siècle. De la même façon, les trabucaires (bandits armés d’un tromblon) de Solsona, les plus anciens et prestigieux du pays, constituent un référent de valeur du folklore de la ville. Les géants les plus jeunes, la famille des Géants Fous, et autres du même acabit sont protagonistes, à leur façon, du Carnaval de Solsona, un des plus authentiques et populaires de la Catalogne centrale et de l’ensemble du pays, qui conserve l’essence du carnaval catalan d’avant-guerre.

 

 

Panoràmica aèria web
Vue panoramique de la ville

 

La fête de Sant Antoni, en janvier; le Carnaval, en février; la Foire de Sant Isidre, en mai; la fête du Corpus, en juin; la Rencontre d’accordéonistes, en septembre… Au cours de l’année se répètent les expressions de culte des habitants de Solsona envers les traditions et les fêtes populaires. C’est précisément le mélange du  riche patrimoine de la ville, des fêtes et des activités populaires qui crée l’idiosyncrasie de Solsona. Une ville dynamique qui maintient l’équilibre entre le progrès et la tradition que la définissent, malgré augmenter le nombre d’habitants, des activités économiques et du niveau de revenu.

  

Plus d’information: www.solsonaturisme.com

 

Accions del document
ADREÇA: C/ Castell, 20 | 25280 SOLSONA | Telèfon: 973 48 00 50 | ajuntament@ajsolsona.cat
HORARI: Dilluns a divendres: 8.30-14.30h | Dissabtes: 9-13h
Disseny web:Grafkic
Programació i allotjament: SEMIC Internet